Arctique : les actualités parues dans la presse - Août 2018 – La prise de conscience des enjeux s’accélère

Comme le prouvent les actualités ci-dessous, la France agit pour accélérer la mise en place de règles de développement durable comme par exemple le transport de fuel lourd en Arctique.

Le transport maritime passe maintenant par l’Arctique

Un premier porte-conteneurs de la société danoise Maersk doit partir cette semaine de Vladivostok pour rejoindre Saint Pétersbourg par la voie du nord. Ce nouvel itinéraire est rendu possible par le réchauffement climatique et la fonte des glaces... Alors que la route traditionnelle du sud, qui passe par l’Inde et le Canal de Suez, est de 19 700 km, cette nouvelle route du nord est de 15 100 km, permettant de réduire le temps de trajet de une à deux semaines !

L’Arctique: nouvel eldorado

Conséquence la plus spectaculaire du réchauffement climatique : la glace de la banquise fond inexorablement, découvrant des zones jusque-là inaccessibles et riches en ressources naturelles. Pétrole, gaz, minerais rares, pêche, tourisme, nouvelles routes maritimes : les appétits s’aiguisent, les projets de développement se multiplient et la ruée vers le pôle nord s’organise. La Chine a affirmé ce printemps sa volonté de participer au développement du Groenland pour en exploiter ses richesses minéralogiques. Cet été, la Russie a commencé à produire du gaz naturel liquéfié sur la péninsule du Yamal dans l’Arctique russe. Mais le Etats-Unis, le Canada, le Groenland, territoire autonome du Danemark, l’Islande, ou encore la Norvège entendent bien prendre leur part du gâteau.

La plus ancienne et la plus épaisse mer de glace s'est fissurée pour la première fois au monde

Du fait de sa situation géographique, la côte est du Groenland reçoit d’énormes blocs de glace provenant de Sibérie, créant une immense étendue glacée très épaisse (de quatre à vingt mètres d'épaisseur). Cette mer gelée était surnommée "la dernière zone de glace" car les scientifiques prédisaient que ce serait la dernière barrière nordique contre les effets de la fonte d'une planète plus chaude. Ils se trompaient. Les fortes chaleurs de cette année et les vents chauds auront eu raison de la banquise. C'est la première année où la banquise se fend dans cette région du globe. Le réchauffement climatique est directement responsable de ce phénomène.

Records de chaleur dans l’Arctique : les rennes envahissent les tunnels

La canicule atteint aussi l’Arctique et ses habitants peu habitués aux fortes chaleurs. Les rennes norvégiens cherchent donc la fraîcheur partout où ils le peuvent. Les autorités du pays ont appelé les automobilistes à redoubler de vigilance face aux animaux, nombreux à se réfugier dans les tunnels en quête d’un peu de fraîcheur.

2018-09-11 13:34:34
Lu 24 fois
Remonter