Les pesticides néonicotinoïdes continuent à menacer les abeilles, même lorsqu’ils ne sont plus utilisés https://t.co/ROPZ6peot3

— Le Monde (@lemondefr) 27 novembre 2019

Monsanto plaide coupable ?

vendredi, 22 novembre 2019 17:40

Ce n’est pas par vertu mais pour échapper à une lourde condamnation pour des faits de nature criminelle. Si le procès n’a pas lieu on ne pourra pas savoir si d’autres lieux ont été contaminés par des pesticides interdits hautement toxiques et très dangereux pour la santé https://t.co/SQENewoFqk

— Ségolène Royal (@RoyalSegolene) November 22, 2019

Oui, plus personne ne peut prétendre l’inverse . C’est un problème majeur de santé publique et la transition écologique de l’alimentation, un sujet urgent. Pesticides SDHI : l’avertissement des chercheurs validé — via @lemondefr https://t.co/deyQhubZfM

— Ségolène Royal (@RoyalSegolene) 20 novembre 2019

Certains fongicides utilisés en Agriculture et sur les terrains de sport détruiraient les cellules humaines. C'est le constat que font des chercheurs de l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) dans une étude à paraître.

Une étude livre des preuves inédites de la toxicité de fongicides courants https://t.co/RNnykwwC5W pic.twitter.com/3bQa02W1Xy

— Le Soir (@lesoir) 7 novembre 2019

Une étude japonaise, relayée par Le Monde, révèle que l'utilisation d'insecticides dans les rizières, à partir des années 90, serait responsable de la disparition d'espèces de poissons et provoquerait l'effondrement de la pêche en zone lacustre.

Les poissons sont aussi victimes des insecticides « tueurs d’abeilles » — via @LaMatinale_M. Une confirmation édifiante des dégâts des néonicotinoïdes à éliminer sans faiblesse face à ceux qui nient encore cette réalité https://t.co/SIqWb0p32y

— Ségolène Royal (@RoyalSegolene) 1 novembre 2019

Beaucoup de réactions suite à mes propos concernant l’augmentation des cancers du sein et les pesticides

.@RoyalSegolene sur les suites de l'incendie #Lubrizol à #Rouen : "On a minimisé les faits (...) L'homme d'affaire qui dirige l'usine a menti"#le79Inter pic.twitter.com/kRtWT4grRu

— France Inter (@franceinter) 7 octobre 2019

Ecouter l'intégralité de l'émission

Mon passage dans l'émission de Laurent Ruquier du 14 septembre. Je reviens notamment sur l'actualité concernant les pesticides.

Voir, revoir mon intervention

Le débat sur le problème de l’interdiction de l’épandage de pesticides à proximité des habitations vient de rebondir avec la révélation que le gouvernement fixerait une distance de 5 à 10 mètres !

C’est une plaisanterie ? Il manque un zéro. La distance indiquée aux préfets était de 50 à 150 mètres. Les plans départementaux leur ont été demandés par une circulaire de 2016. Mais l’inertie l’a emporté. La santé doit être une priorité #glyphosate pic.twitter.com/5d6BffYfQB

— Ségolène Royal (@RoyalSegolene) 9 septembre 2019
Page 1 sur 2
Remonter