Arctique : les actualités parues dans la presse - Juillet 2018

La canicule en Arctique !

Nous savions que le Gulf Stream, ce courant océanique qui joue un rôle majeur dans le climat mondial, connaissait de sérieuses perturbations. Les scientifiques s’accordent aujourd’hui à dire qu’un autre courant, situé cette fois dans les airs, à une quinzaine de kilomètres d’altitude, le Jet Stream, est lui aussi en train de se dérégler à cause du changement climatique. Il serait responsable des canicules de plus en plus fortes et durables que nous subissons, qui se font ressentir jusqu’en Arctique. Des températures dépassant les 30°C ont été observées au-dessus du cercle polaire cet été ! Plus de 50 incendies se sont déclenchés en Suède, touchée par deux mois de sécheresse et une canicule record.

Le conseil de l’Arctique représenté aux Nations Unies

Le conseil de l’Arctique a tenu sa toute première présentation au siège des Nations Unis à New York, dans le cadre du « Forum politique de haut niveau sur le développement durable » (HLFP) 2018, la plate-forme centrale des Nations unies pour le suivi et l’examen annuel de l’Agenda 2030 pour le développement durable et les Objectifs de développement durable (ODD). La présentation du conseil de l’Arctique a porté sur le changement rapide en cours dans l'Arctique et sur la valeur de la collaboration pour le développement durable à l'intérieur et à l'extérieur de la région. Les divers intervenants ont souligné le modèle unique du Conseil de l'Arctique à l'appui de la diplomatie scientifique, réunissant les gouvernements, les peuples autochtones et la communauté scientifique pour appuyer le développement durable dans la région.

Création d’un sanctuaire de cétacés bélugas en Islande

Face aux diverses menaces qui pèsent sur les animaux sauvages, l’heure est à la protection des espèces en créant des réserves naturelles, lieux préservés de toute menace humaine. Mais au-delà des animaux sauvages, il est important de penser au bien-être des animaux en captivité. C’est dans cet esprit qu’a été imaginé le premier sanctuaire pour bélugas, ces cétacés vivant dans les eaux de l’Arctique. Le béluga est le cétacé le plus représenté dans les parcs animaliers du monde entier. Deux bélugas retenus en captivité dans des aquariums chinois seront transférés l’an prochain dans ce sanctuaire situé au sud de l’Islande.

Cinq étudiants vont étudier les micropolluants en Arctique

Cinq écoliers et étudiants (16 à 25 ans) sélectionnés sur concours, via les réseaux sociaux, ont embarqué le 16 juillet à bord du MV San Gottardo en direction de l’Arctique sous la bannière du «SwissArctic Project», une initiative privée émanant de Charles Michel, ancien producteur et caméraman à la Télévision suisse alémanique (SRF), et son épouse, Doris Codiga-Michel. Les membres de l’équipe auront pour mission de documenter les effets du changement climatique tels qu’ils le voient et la présence de micropolluants dans cette région pourtant si reculée. Ils mèneront des interviews avec des chercheurs en mission scientifique sur place et publieront sur un blog leurs vidéos, photos et textes.

2018-08-07 12:15:53
Lu 68 fois
Remonter