Protéger la santé et l'environnement

Le 3e plan national santé environnement a été adopté en novembre 2014 pour la période 2015-2019. Objectifs : réduire l’impact des altérations de l’environnement sur la santé et poursuivre les actions des deux précédents plans.

  • Lutte contre les pesticides : interdiction de l’épandage aérien des pesticides, de leur utilisation dans les espaces publics au 1er janvier 2017 ; pour les particuliers, interdiction de la vente en libre-service au 1er janvier 2017, avant une interdiction totale au 1er janvier 2019 ; encadrement du traitement des « fonds de cuve ».

  • Stratégie nationale contre les perturbateurs endocriniens (29 avril 2014) : évaluation annuelle des substances suspectes depuis janvier 2015.

  • Bisphénol A : interdiction dans les tickets de caisse et les contenants alimentaires (janvier 2015), contrôle des objets de grande consommation et accélération de sa substitution dans les jouets ; ajout à la liste des substances extrêmement préoccupantes de l’Agence européenne des produits chimiques à la demande de la France (décembre 2016).

  • Limitation des cultures OGM : le Conseil d’État déboute les producteurs de maïs (MON 810) en 2014 ; adoption d’une nouvelle réglementation européenne; moratoire national en 2015.

  • Qualité de l’air intérieur : contrôle des concentrations en perchloréthylène dans les logements voisins d’installations de nettoyage à sec (depuis mai 2015).

  • Lutte contre les micropolluants dans les eaux.

polluants

2018-05-25 20:52:02
Lu 347 fois

Une bataille gagnée

Interdiction des pesticides Néocotinoïdes au 1er septembre 2018

« Je me réjouis que la France prépare son avenir et protège la santé et les pollinisateurs. »

Segolene royal

Ségolène Royal

Remonter