Mercredi, 04 avril 2018 18:42

A Saint Petersbourg pour célébrer la collaboration franco-russe en recherche polaire

Du 23 au 25 mars 2018, je me suis rendue à Saint-Pétersbourg pour échanger avec de nombreux chercheurs de disciplines variées, visiter les laboratoires et échanger de façon approfondie avec les recteurs de l’Université d’Etat de Saint-Pétersbourg, de l’Université hydrométéorologique d’Etat, de l’Institut des Mines, ainsi qu’avec des chercheurs de l’Institut Arctique et Antarctique, des étudiants de la Faculté de Relations internationales et du Collège universitaire de France de l’Université d’Etat de Saint-Pétersbourg, le directeur et les archéologues de l’Institut anthropologique. Ce programme s’est clôt par une conférence à l’Institut Français. 

La collaboration franco-russe pour la recherche polaire

Les chercheurs français et leurs collègues russes collaborent étroitement sur des sujets tels que l’écologie marine, l’étude des carottes de glace millénaires, mais aussi l’anthropologie et l’étude des civilisations, notamment en Sibérie orientale. Cette coopération s’est vue renforcée par les différents échanges qui ont eu lieu entre acteurs français et russes de la recherche polaire.

L’excellence des programmes de recherche français et russes 

3Saint-Pétersbourg constitue un lieu privilégié pour la recherche polaire où la France est très représentée puisque l’Université hydrométéorologique d’Etat, par exemple, est membre de l’Agence universitaire de la francophonie. Valery L. Mikheev, recteur de cette université et membre de la commission d’Etat pour le développement de l’Arctique et moi même avons tous deux affirmé notre volonté de mettre en valeur l’excellence des programmes de recherche franco-russes sur les pôles en créant de nouveaux espaces de collaboration scientifique entre les deux pays.

C’est l’objet du projet de création d’un « Centre arctique et climat » en l’honneur de Jean Malaurie, cofondateur de l’Académie polaire d’Etat à Saint-Pétersbourg. Cela permettrait notamment de mettre en commun des archives de recherches polaires et de valoriser l’importance historique des coopérations franco-russes.

2018-05-09 22:59:43
Lu 172 fois
Remonter